Culture n°16 : La puna

Culture n°16 : La Puna

20161018_171527

La puna est l’écorégion de la Cordillère des Andes située entre 3 500 et 4 800 mètres d’altitude, raison pour laquelle l’air y est très raréfié. Le climat y est froid, avec des précipitations rares et une température moyenne annuelle de 6°C à -7°C. Son relief est très divers et en général ondulé. On y trouve des plateaux, des volcans, des lacs, des lagunes salées et des salars.

La puna s’étend sur le sud-est du Pérou, le sud-ouest de la Bolivie, l’extrême nord-est du Chili, et le nord-ouest argentin ou NOA. Dans cette zone, les précipitations diminuent du nord au sud, si bien que la puna péruvienne peut être considérée comme bien arrosée (les surplus de précipitations contribuant à y créer le grand lac Titicaca), tandis que la puna argentine de la province de Catamarca (département d’Antofagasta de la Sierra) et de Salta (département de Los Andes) est désertique et quasi inhabitée. Continuer la lecture

Culture n°14 : L’altiplano

20161009_120132

L’Altiplano, qui signifie « plaine d’altitude » en espagnol, Plateau andin ou Plateau bolivien, en Amérique du Sud centre-ouest, où les Andes sont à leur plus large, est la zone la plus étendue de haut plateau sur la Terre en dehors du Tibet. La majeure partie de l’Altiplano se trouve dans le territoire bolivien et péruvien tandis que ses parties méridionales se trouvent au Chili et en Argentine.

Le plateau Altiplano accueille plusieurs villes comme El Alto, La Paz, Puno, Oruro, Potosí et Cuzco. L’Altiplano nord-est plus humide que le sud-ouest, ce dernier qui accueille plusieurs déserts de sel à la blancheur aveuglante, en raison de son aridité. A la frontière Bolivie-Pérou se trouve le lac Titicaca, le plus grand lac d’Amérique du Sud.

L’Altiplano est une zone de drainage intérieure située dans les Andes centrales, occupant certaines parties du nord du Chili et de l’Argentine, ouest de la Bolivie et le sud du Pérou. L’altitude moyenne est d’environ 3.750 mètres , légèrement inférieur à celui du plateau tibétain. Contrairement au Tibet, l’Altiplano est dominé par des volcans actifs massifs de la zone volcanique centrale à l’ouest, comme Ampato (6288 m), Tutupaca (5816 m), Parinacota (6348 m), Guallatiri (6071 m), Paruma ( 5728 m), Uturuncu (6008 m) et Licancabur (5916 m), et la Cordillère Royale dans le nord-est avec Illampu (6368 m), Huayna Potosí (6.088 m), Ancohuma (6427 m) et Illimani (6438 m) .Le désert d’Atacama, l’une des régions les plus sèches de la planète, se trouve au sud-ouest de l’Altiplano; à l’est se trouve la forêt amazonienne humide.

L’altiplano n’a pas le goût des ornements : des sommets chauves, des troupeaux épars d’alpagas…. Et quelques touffes blondes de paja brava, une herbe sèche comme les rafales brûlantes ou glacées qui balayent ces étendues désolées.

800px-Mapa_cuencas_endorréicas_meseta_del_collao


 

The Altiplano (Spanish for « high plain »), Collao (Quechua and Aimara: Qullaw, meaning « place of the Qulla »), Andean Plateau or Bolivian Plateau, in west-central South America, where the Andes are at their widest, is the most extensive area of high plateau on Earth outside Tibet. The bulk of the Altiplano lies within Bolivian and Peruvian territory while its southern parts lie in Chile and Argentina.

 

The Altiplano plateau hosts several cities like El Alto, La Paz, Puno, Oruro, Potosí, and Cuzco. The northeastern Altiplano is more humid than the southwestern, the latter of which hosts several salares, or salt flats, due to its aridity. At the Bolivia-Peru border lies Lake Titicaca, the largest lake in South America.

 

The Altiplano is an area of inland drainage lying in the central Andes, occupying parts of northern Chile and Argentina, western Bolivia and southern Peru. Its height averages about 3,750 meters (12,300 feet), slightly less than that of the Tibetan Plateau. Unlike conditions in Tibet, the Altiplano is dominated by massive active volcanoes of the Central Volcanic Zone to the west, such as Ampato (6288 m), Tutupaka (5,816 m), Parinacota (6348 m), Guallatiri (6071 m), Paruma (5,728 m), Uturunku (6,008 m) and Licancabur (5,916 m), and the Cordillera Real in the north east with Illampu (6,368 m), Huayna Potosí (6,088 m), Janq’u Uma (6,427 m) and Illimani (6,438 m).The Atacama Desert, one of the driest areas on the planet, lies to the southwest of the Altiplano; to the east lies the humid Amazon rainforest.

 

Culture n°8 : Le tango

tangoLe tango se compose d’une variété de styles qui se sont développées dans les différentes régions et époques de l’Argentine, ainsi que dans d’autres endroits dans le monde. La danse a été développée en réponse à de nombreux éléments culturels, tels que l’encombrement du lieu et même les modes de vêtements. Le Tango est surtout dansé avec les deux bras ouverts, où le leader et le suiveur ont un espace entre leurs corps, ou à proximité restreinte, et ils sont connecté soit au niveau de la poitrine (tango argentin) ou dans le haut de la cuisse, région de la hanche (American et le tango internationaux).

Sur Buenos Aires, à la « Confiteria Ideal », un espace est réservé au milieu de la salle pour les danseurs de tango. Les jeunes femmes arrivent aux alentours de 18h en tenue de ville avec un petit sac à dos, s’installent à une table, et disparaissent aux toilettes avec leur petit sac. Elles reviennent pomponnées, habillées d’une robe et chaussées de sandales à hauts talons. Pour les hommes c’est plus simple même si ils ont ce même petit sac dans lequel se trouvent les chaussures adéquates.

Tout ce petit monde s’installe et les femmes attendent que les hommes leur fassent signe, tout se passe dans le regard, pas de geste superflu et la danse commence.

Si vous vous voulez découvrir cette belle danse, il est possible d’apprendre à danser sur les quais de seine.

Alors qui est tenté ? J’espère qu’on pourra faire un détour par la « Confiteria Ideal » lors de notre escale à Buenos Aires au retour de la course et on vous fera pleins de photos pour découvrir cette danse qui fait partie du paysage argentin.

 


The tango consists of a variety of styles that developed in different regions and eras of Argentina as well as in other locations around the world. The dance developed in response to many cultural elements, such as the crowding of the venue and even the fashions in clothing. The styles are mostly danced in either open embrace, where lead and follow have space between their bodies, or close embrace, where the lead and follow connect either chest-to-chest (Argentine tango) or in the upper thigh, hip area (American and International tango).

Buenos Aires, the « Confiteria Ideal », a space is reserved in the middle of the room for tango dancers. Young women arrive around 18h in street clothes with a small backpack, settled at a table and disappear to the toilet with their little bag. They return dolled up, dressed in a robe and shod with high-heeled sandals. For men it is easier even if they have the same small bag in which the proper shoes are.

All these people settles down and women expect men to do their sign, everything happens in the eye, no superfluous gesture and the dance begins.

So who’s tried? I hope we can make a detour to the « Confiteria Ideal » during our stopover in Buenos Aires at the end of the race and we will make you full of photos to discover this dance that is part of the Argentine landscape.

 

Les Roses de Cachi se lancent dans les confitures!

Bonjour à tous,

Une chose que vous ne savez surement pas, c’est que depuis des années nous adorons aller récolter nos fruits et faire des confitures. Nous n’avons pas changé nos habitudes, nous avons juste vu en bien plus grand et décider de faire des confitures et de les vendre pour récolter des fonds pour nous rapprocher un peu plus de la course.

En quelques chiffres:

  • 20kg de groseilles
  • 7kg de framboises
  • 1.5kg de casseilles
  • 5kg de rhubarbe
  • 3kg de tomate
  • 126 pots
  • 17h de travail

Goûts:

  • Confiture de framboise
  • Confiture de framboise, groseille, et casseille
  • Confiture de tomate
  • Confiture de rhubarbe, framboise
  • Confiture de rhubarbe, vanille
  • Gelée de groseille
  • Gelée de groseille, casseille

 

N’hésitez pas nous en commander.

En fonction des arrivages de fruits et saisons, nous aurons d’autres saveurs a venir.

IMG_6293

Hello everyone,

A lot of people might not know, but Louise and Caroline love to go to the farm to harvest fruit and make jams. We didn’t change our habits but decided to make much more to sell and try to get us a bit closer to Argentina.

Jams in a few numbers

  • 20kg of redcurrant
  • 7kg of raspberry
  • 1.5kg of blackcurrant
  • 5kg of rhubarb
  • 3kg of tomato
  • 126 pots
  • 17 hours of work

Flavors:

  • Raspberry preserve
  • Raspberry, black and redcurrant preserve
  • Tomato preserve
  • Rhubarb and raspberry preserve
  • Rhubarb and vanilla preserve
  • Redcurrant jelly
  • Redcurrant and blackcurrant jelly

Do not hesitate to order.

More flavors to come with the upcoming seasons.

IMG_6293