Culture 19 : Adolfo Bioy Casares

Culture 23: Adolfo Bioy Casares 6924383_120498980997

Adolfo Bioy Casares est un écrivain argentin originaire de Buenos Aires né le 15 septembre 1914 et mort le 8 mars 1999.

En 1932, il rencontre Jorge Luis Borges, un autre écrivain argentin majeur, avec qui il se lie d’amitié jusqu’à sa mort et qui donnera lieu à une importante collaboration littéraire.

Son œuvre principale, L’Invention de Morel, parait en 1940. Elle reprend certains éléments de L’Ile du Docteur Moreau de H. G. Wells et est considérée comme un classique de la littérature fantastique. Dans ce court roman le narrateur, fuyant la justice, trouve refuge sur une ile visiblement déserte mais sur laquelle il découvre des habitants avec lesquels aucune interaction n’est apparemment possible. Peu-à-peu, il réalise que ce qu’il voit n’est en fait qu’un enregistrement réalisé grâce à une machine spéciale créé par Morel qui permets l’enregistrement non seulement des images en 3 dimensions, mais également des voix et des odeurs, rendant l’enregistrement tournant en boucle totalement indifférenciable de la réalité.

Il est considéré comme étant l’un des auteurs phares du « réalisme magique », courant littéraire principalement latino-américain où des éléments magiques, surnaturels ou simplement irrationnels surgissent dans un cadre réaliste.

En 1990, il reçoit le Prix Cervantès, la plus haute distinction des Lettres en langue espagnole.

——————

Culture 23: Adolfo Bioy Casares6924383_120498980997

Adolfo Bioy Casares is an Argentinian writer from Buenos Aires born September 15, 1914 and died March 8, 1999.

In 1932, he meets Jorge Luis Borges, another famous Argentinian writer, who became a lifelong friend and literary collaborator.

His most famous work, The Invention of Morel, was published in 1940. It partly takes back some elements of H. G. Wells’ The Island of Doctor Moreau and is considered a classic of fantasy literature. In this short novel, the narrator, trying to escape justice, finds shelter on an apparently desert island but which appears to host inhabitants with whom no interaction is apparently possible. Slowly, he realises that everything is just a recording done by a specific machine created by Morel which is able to record not only 3 dimensional images, but also voices and scents, making it all indistinguishable from reality.

He is considered one of the major authors of “magical realism”, a Latin American literary movement where magical, supernatural or simply irrational elements arise in a realistic space.

In 1990, he is awarded the Miguel de Cervantes Prize, the highest distinction for Spanish-language writers.

Culture 18: Eva Peron

Eva Perón aussi connue sous le nom d’Evita était une actrice et femme politique. En 1945 elle épousa le colonel Juan Domingo Perón, un an avant qu’il prenne la présidence de la 220px-Evita_colorrépublique d’Argentine

D’origine modeste, elle s’en alla à l’âge de quinze ans s’établir à Buenos Aires, où elle s’initia au métier de comédienne. Apres son mariage, elle pris une part active dans la campagne électorale de son mari en 1946.

Elle œuvra en faveur du droit de vote pour les femmes qui fut adopte en 1947. Ensuite elle lutta pour l’égalité juridique des femmes. En 1949 elle créa le partie péroniste féminin. Elle entrepris un certain nombre d’actions sociales afin d’aider les plus démunis. Lors des premières élection au suffrage universel, le mouvement ouvrier proposa qu’Evita, posât sa candidature à la vice-présidence, mais elle renonça à cause de problèmes de santé.

Elle décéda le 26 juillet 1952 des suites d’un cancer fulgurant à l’âge de 33 ans. Il lui fut alors rendu un hommage d’une ampleur sans précèdent. Son corps fut embaumé et déposé au siège de la centrale syndicale CGT.

Elle écrivit deux livres et fut honorée plusieurs fois. Son destin a inspiré nombre d’œuvres cinématographiques, musicales, théâtrales et littéraires.

 

 

Culture n°16 : La puna

Culture n°16 : La Puna

20161018_171527

La puna est l’écorégion de la Cordillère des Andes située entre 3 500 et 4 800 mètres d’altitude, raison pour laquelle l’air y est très raréfié. Le climat y est froid, avec des précipitations rares et une température moyenne annuelle de 6°C à -7°C. Son relief est très divers et en général ondulé. On y trouve des plateaux, des volcans, des lacs, des lagunes salées et des salars.

La puna s’étend sur le sud-est du Pérou, le sud-ouest de la Bolivie, l’extrême nord-est du Chili, et le nord-ouest argentin ou NOA. Dans cette zone, les précipitations diminuent du nord au sud, si bien que la puna péruvienne peut être considérée comme bien arrosée (les surplus de précipitations contribuant à y créer le grand lac Titicaca), tandis que la puna argentine de la province de Catamarca (département d’Antofagasta de la Sierra) et de Salta (département de Los Andes) est désertique et quasi inhabitée. Continuer la lecture

Culture 15: Julio Cortázar

Culture 15: Julio Cortázar

cortazar-6564

Julio Cortázar est un écrivain argentin né le 26 aout 1914 à Ixelles (Belgique) et mort le 12 février 1984 à Paris.

Tout comme beaucoup d’écrivains argentins et d’Amérique latine, Cortázar écrit principalement des romans et nouvelles dans la veine du « réalisme magique », courant littéraire principalement latino-américain où des éléments magiques, surnaturels ou simplement irrationnels surgissent dans un cadre réaliste.  Le surréalisme est ainsi extrêmement présent dans l’œuvre de Cortázar, comme dans Marelle, roman publié en 1963, où les 155 chapitres peuvent être soit lus de manière linéaire du chapitre 1 au chapitre 56 (les 99 autres étant considérés comme « superflus »), soit en commençant au chapitre 73 et en suivant un ordre indiqué au début du livre – comme on saute de case en case lorsqu’on joue à la marelle.

Le surréalisme se retrouve également  dans Cronopes & Fameux, composé comme un collage assemblant des courts textes d’inspirations différentes.

Son principal recueil de nouvelles publié en 1959, Les Armes secrètes, rassemblant 5 textes traitant du rêve et du double, comprends entre autres la nouvelle Les Fils de la vierge qui servira d’inspiration en 1966 à Michelangelo Antonioni pour son film Blow-Up.

————–

 

cortazar-6564Julio Cortázar is an Argentinian writer born on August 26, 1914 in Ixelles (Belgium) and died on February 12, 1984 in Paris.

As many Argentinian and Latin American writers, Cortázar mainly writes novels and short stories in the vein of “magical realism”, a Latin American literary movement where magical, supernatural or simply irrational elements arise in a realistic space. Surrealism is highly present in Cortázar’s work, like in his 1963 novel Hopscotch where the 155 chapters would best be read either progressively from chapter 1 to 56 (the 99 other chapters being considered “expendable”) or by starting on chapter 73 and following a table of instruction from the author at the beginning of the book – like when we’re hopscotching.

Surrealism is also present in Historias de cronopios y de famas composed as a collage of short texts of different inspirations.

His primary collection of short stories published in 1959, The Secret Weapons, gathering 5 different texts talking about dreams and double, includes the short story The Droolings of the Devil which inspired Michelangelo Antonioni for his 1966 movie Blowup.

Culture n°14 : L’altiplano

20161009_120132

L’Altiplano, qui signifie « plaine d’altitude » en espagnol, Plateau andin ou Plateau bolivien, en Amérique du Sud centre-ouest, où les Andes sont à leur plus large, est la zone la plus étendue de haut plateau sur la Terre en dehors du Tibet. La majeure partie de l’Altiplano se trouve dans le territoire bolivien et péruvien tandis que ses parties méridionales se trouvent au Chili et en Argentine.

Le plateau Altiplano accueille plusieurs villes comme El Alto, La Paz, Puno, Oruro, Potosí et Cuzco. L’Altiplano nord-est plus humide que le sud-ouest, ce dernier qui accueille plusieurs déserts de sel à la blancheur aveuglante, en raison de son aridité. A la frontière Bolivie-Pérou se trouve le lac Titicaca, le plus grand lac d’Amérique du Sud.

L’Altiplano est une zone de drainage intérieure située dans les Andes centrales, occupant certaines parties du nord du Chili et de l’Argentine, ouest de la Bolivie et le sud du Pérou. L’altitude moyenne est d’environ 3.750 mètres , légèrement inférieur à celui du plateau tibétain. Contrairement au Tibet, l’Altiplano est dominé par des volcans actifs massifs de la zone volcanique centrale à l’ouest, comme Ampato (6288 m), Tutupaca (5816 m), Parinacota (6348 m), Guallatiri (6071 m), Paruma ( 5728 m), Uturuncu (6008 m) et Licancabur (5916 m), et la Cordillère Royale dans le nord-est avec Illampu (6368 m), Huayna Potosí (6.088 m), Ancohuma (6427 m) et Illimani (6438 m) .Le désert d’Atacama, l’une des régions les plus sèches de la planète, se trouve au sud-ouest de l’Altiplano; à l’est se trouve la forêt amazonienne humide.

L’altiplano n’a pas le goût des ornements : des sommets chauves, des troupeaux épars d’alpagas…. Et quelques touffes blondes de paja brava, une herbe sèche comme les rafales brûlantes ou glacées qui balayent ces étendues désolées.

800px-Mapa_cuencas_endorréicas_meseta_del_collao


 

The Altiplano (Spanish for « high plain »), Collao (Quechua and Aimara: Qullaw, meaning « place of the Qulla »), Andean Plateau or Bolivian Plateau, in west-central South America, where the Andes are at their widest, is the most extensive area of high plateau on Earth outside Tibet. The bulk of the Altiplano lies within Bolivian and Peruvian territory while its southern parts lie in Chile and Argentina.

 

The Altiplano plateau hosts several cities like El Alto, La Paz, Puno, Oruro, Potosí, and Cuzco. The northeastern Altiplano is more humid than the southwestern, the latter of which hosts several salares, or salt flats, due to its aridity. At the Bolivia-Peru border lies Lake Titicaca, the largest lake in South America.

 

The Altiplano is an area of inland drainage lying in the central Andes, occupying parts of northern Chile and Argentina, western Bolivia and southern Peru. Its height averages about 3,750 meters (12,300 feet), slightly less than that of the Tibetan Plateau. Unlike conditions in Tibet, the Altiplano is dominated by massive active volcanoes of the Central Volcanic Zone to the west, such as Ampato (6288 m), Tutupaka (5,816 m), Parinacota (6348 m), Guallatiri (6071 m), Paruma (5,728 m), Uturunku (6,008 m) and Licancabur (5,916 m), and the Cordillera Real in the north east with Illampu (6,368 m), Huayna Potosí (6,088 m), Janq’u Uma (6,427 m) and Illimani (6,438 m).The Atacama Desert, one of the driest areas on the planet, lies to the southwest of the Altiplano; to the east lies the humid Amazon rainforest.

 

Culture n°13 : Le Llullaillaco

20160927_114727Llullaillaco est un stratovolcan potentiellement actif à la frontière de l’Argentine (province de Salta) et le Chili. Il est situé dans la Puna de Atacama, une région de pics volcaniques très élevées sur un haut plateau dans le désert d’Atacama, l’un des endroits les plus secs du monde. Bien que restant inaccessible à la plupart d’entre nous, il mérite d’être cité comme un des plus hauts volcans historiquement actifs au monde.

En 1999, sur le sommet de Llullaillaco, une expédition argentino-péruvienne co-dirigée par Johan Reinhard et archéologue Argentine Constanza Ceruti a trouvé les corps conservés de trois enfants incas, sacrifié environ 500 ans plus tôt. Ceci est le site le plus élevé de tombe Inca découverte à ce jour dans le Tawantinsuyu mais également le site archéologique le plus élevé du monde.

Selon les écrits de prêtres espagnols vivants à la même époque, ces enfants étaient les participants à la Capacocha, un rite sacrificiel qui s’accomplissait de façon cyclique, pour obtenir les faveurs des dieux, en leur offrant la vie d’enfants.

Les momies sont ceux d’une adolescente, surnommé La doncella (« la jeune fille »), un jeune garçon, El Niño, et une fille de six ans, surnommé La niña del rayo (« la fille de la foudre»). Le surnom de cette dernière reflète le fait que durant les 500 ans où la momie a passé sur le sommet, elle a été frappé par la foudre, brûlant partiellement le corps préservé et quelques-uns des objets cérémoniels laissés avec les momies.

Les trois momies sont exposées en rotation au Musée d’archéologie de haute altitude (MAAM) à Salta, en Argentine, afin de ne pas exposer l’une des momies pendant une période trop longue. Les momies sont généralement exposées 6 mois.

L’analyse biologique de ces momies publiées en 2013 ont permis de déterminer leur mode de vie et leur alimentation, qui comprenait en autre une consommation accrue de coca ainsi que la consommation d’alcool dans l’année précédant leurs sacrifices.


 

Llullaillaco is a potentially active stratovolcano at the border of Argentina (Salta Province) and Chile. It lies in the Puna de Atacama, a region of very high volcanic peaks on a high plateau within the Atacama Desert, one of the driest places in the world. While remaining inaccessible to most of us, it deserves to be cited as one of the highest historically active volcanoes in the world.

In 1999 on Llullaillaco’s summit, an Argentine-Peruvian expedition co-directed by Johan Reinhard and Argentine archaeologist Constanza Ceruti found the preserved bodies of three Inca children, sacrificed approximately 500 years earlier. This is the highest Inca burial so far discovered in Tawantinsuyu and is the world’s highest archaeological site.

According to contemporary writings by Spanish priests, these children were participants in qhapaq hucha, a sacrificial rite that occurred in celebration of key events in the life of the Inca emperor.

The mummies are those of a teenage girl, nicknamed La doncella (« the maiden »), a young boy, El Niño, and a six-year-old girl, nicknamed La niña del rayo (« the lightning girl »). The latter’s nickname reflects the fact that sometime during the 500-year period the mummy spent on the summit, it was struck by lightning, partially burning the preserved body and some of the ceremonial artifacts left with the mummies.

The three mummies are exhibited at the Museum of High Altitude Archaeology (MAAM) in Salta, Argentina, in a rotating fashion, so as not to expose any of the mummies for too long a time at once. Mummies are typically rotated in the exhibit every six months.

Biological analysis of these mummies published in 2013 found significant lifestyle and diet evidence, which included increased coca and alcohol consumption in the year prior to their sacrifices.

Culture 12: Sauce Chimichurri

Culture 12: Sauce Chimichurri

IMG_3644

La sauce Chimichurri est une sauce d’origine Argentine. Les argentins la mange avec les Asados (article)

Recette:

  • 120 ml d’huile d’olive vierge
  • 100 ml de vinaigre de Xérès
  • Jus d’un citron vert
  • 1/2 poivron vert
  • 1 piment vert ou rouge
  • 8 gousses d’ail, pressées
  • 1 tomate
  • 3 échalotes
  • 1/2 bouquet de persil frais
  • 1/2 bouquet de coriandre fraîche
  • 4 feuilles d’estragon
  • 15 g d’origan
  • 5 g de thym
  • 2 pincées de piment de Cayenne en poudre
  • Fleur de sel

Il est préférable de préparer la sauce en avance afin de laisser les saveurs s’exprimer.

Couper tous les ingrédients (hors huile d’olive) finement, les passer au mixeur (laisser des morceaux), ajouter ensuite l’huile d’olive et mélanger manuellement.

Bonne dégustation !

——————————–

Culture 12 : Chimichurri Sauce

The Chimichurri Sauce is from Argentine, they eat it with Asados (article)

Recipe:

  • 120ml of olive oil
  • 100ml of Xeres vinegar
  • 1 lemon juice
  • ½ green pepper
  • 1 red chili
  • 8 garlic cloves
  • 1 tomato
  • 1 shallot
  • ½ a bouquet of fresh parsley
  • ½ bouquet of fresh coriander
  • 4 leaves of tarragon
  • 15g of oregano
  • 5g of thyme
  • 2 pinches of Cayenne pepper
  • Salt

Its better to prepare the sauce in advance in order to let the flavor express themselves.

Cut finely all the ingredients (excluding the olive oil), pass them through food processor (leave some chunks) then add the olive oil and mix manually.

Enjoy!

Culture n° 11 : Cerro de los Siete Colores

20160918_152411

Curiosité géologique, le Cerro de los Siete Colores (« colline aux sept couleurs ») est le nom donné à un flanc de montagne, situé dans les Andes dans le petit village indien de Purmamarca dans la province de Jujuy en Argentine. La gamme de couleurs s’étend du beige au violet, en passant par du vert. Le Cerro de los Siete Colores , la Serranía de Hornocal, de même que la Paleta del Pintor ( la Palette du peintre) à Maimará, sont les trois sites les plus caractéristiques de la symphonie de couleurs qui pare la Quebrada de Humahuaca.
Mis à part le nom communément utilisé pour cette colline, les habitants de la ville de Purmamarca se réfèrent également à elle comme étant la Colline des Sept jupes. Ceci est un nom officieux, et peu de gens en dehors de ceux qui vivent ici se réfèrent à ce nom. Le raison derrière ce second nom est du à la ressemblance entre les couleurs sur la colline et celle des jupes longues portées par les femmes andines.

Ce spectacle à couper le souffle est composé de 7 couleurs différentes, qui dérivent toutes de différents types de roches ; conduisant à sa gamme variée de couleurs. Chaque roche a été  formé pendant des périodes différentes. Tout d’abord, le rose est composé d’argile rouge, mudstone (boue) et arilitas ( sable). Son âge estimé remonte environ 3 à 4 millions d’années. La nuance de blanc autour du rose est principalement composée de calcaire et est âgé d’environ 400 millions d’années. Le mélange de brun et violet, est composé de plomb , et riche en carbonate de calcium. Il est vieux de 80 à 90 millions d’années.
En plus de la couleur brun-violet , il y a une couleur brune. Les roches qui composent cette couleur sont les plus récentes apparaissant sur les rochers. Ils sont vieux de 1 à 2 millions d’années,
Quant au rouge, qui est composé d’argilites (fer) et d’autres argiles appartenant au tertiaire supérieur, elles sont âgé d’environ 3 à 4 millions d’années. La nuance de vert date d’environ 600 millions d’années, est constitué de phyllites et d’ardoises d’oxyde de cuivre . Enfin, la couleur jaune moutarde est faite de grès avec du soufre, et est estimé à 80 à 90 millions d’années.

 

 

 

Cerro de los Siete Colores (The Hill of Seven Colors) is one of the hills bordering the Quebrada de Purmamarca which is in turn is a western branch of the Quebrada de Humahuaca up to Cuesta del Lipán, in Jujuy ProvinceArgentina.
Its unique color range is the product of a complex geological history including marine sediments, lake and river movements elevated with the movement of the tectonic plates.

Aside from the commonly known name this colourful hill carries, the locals of the town of Purmamarca also refer to it as the Hill of the Seven Skirts. This is an unofficial name, and not many people other than those who live here refer to it this way. The reasoning behind this second name is because of the resemblance between the colours on the hill and that of the traditional, long skirts worn by Andean women.

This breathtaking sight is composed of 7 different colours, all of which derive from different types of rocks; leading to its diverse range of colours. Each colour/rock is also said to have formed during different time periods. Firstly, pink is believed to be composed of red clay, mudstone (mud) and arilitas (sand). Its estimated age goes back about 3 to 4 million years. The shade of white surrounding the pink is mostly made up of limeston
e and is aged about 400 million years. Continuing onto the mix of brown and purples, which are composed of lead, and rich in calcium carbonate, and is 80 to 90 million years of age. On top of the purple-brown colour, there is an earthy brown colour that has been detected in the rock. The rocks making up this colour are the most recent colours appearing on the rocks, aging at 1 to 2 million years old, and is described as ‘fanglomerate composed of rock with manganese belonging to Quaternary.’ As for the red, which is composed of claystones (iron) and other clays belonging to the upper Tertiary, its said to also be aged around 3 to 4 millions years. The shades of green, aging at about 600 million years, are made up of phyllites, and slates of copper oxide. Finally, the yellow mustard colour is made of sandstones with sulfur, and is estimated at 80 to 90 million years.

Culture 10 : Asado

Culture 10 : Asados

Asado-estaca-Ros_035

Un asado (grillade ou rôtissage) est une technique culinaire pour cuire un aliment cru, principalement de la viande (L’Argentine est connue pour son excellente viande). Le processus de cuisson consiste à l’exposer au feu ou à de l’air chaud.

La méthode la plus fréquente pour préparer un asado est la cuisson au gril, où l’on fait cuire les viandes horizontalement. Cependant, il est aussi possible de faire un asado en croix ou « al asador », c’est-à-dire de disposer les viandes verticalement sur les braises, en les soutenant par une armature qui prend souvent la forme d’une croix.

L’asado est un procédé extrêmement ancien, utilisé dans tous les pays du monde où il existe de la matière première adéquate.

L’asado est aussi considéré comme un acte social. Il peut être considéré comme un des plats national d’Argentine, sa préparation est presque un rituelle et est très différente d’un barbecue.

Les personnes spécialisées dans l’art de cuisiner un asado s’appelle des Asadores. Leur role est de vérifier que la viande ne cuit pas trop vite (En général la viande doit être bien cuite ou à point.)

 

—————————————-

Culture 10 : Asados

Asado-estaca-Ros_035

An asado (grilled, roasting) is a culinary technique of cooking raw aliments, mainly meat 11(Argentina is well known for its excellent meat) The cooking process includes of exposing the raw food to fire or hot air.

The most common method to prepare an asado is grilling meaning cooking horizontally. But it’s also possible to make a cross asado “al asador” meaning cooking the food vertically and the structure is usually a cross.

The asado is a very ancient process, used all over the world where the raw material is available.

The asado is also a social act. It could be considered as the national meal of Argentina, its preparation is very ritual and is very different from a barbecue.

They are people specialized in the art of cooking asado, they are called Asadores. Their role is to make sure the meat doesn’t cook too fast. (in general the meat is well cooked)

Culture 9: JORGE LUIS BORGES

Culture 9: Jorge Luis Borges

jorge-luis-borges

Jorge Luis Borges est un écrivain argentin né le 24 aout 1899 à Buenos Aires et mort le 14 juin 1986 à Genève.

Il est principalement connu pour ses nouvelles, en particulier son recueil Fictions publié en 1944 et qui rassemble 17 nouvelles qui auront une influence majeure sur la littérature contemporaine et plus spécialement sur le « réalisme magique », courant littéraire principalement latino-américain où des éléments magiques, surnaturels ou simplement irrationnels surgissent dans un cadre réaliste.

L’écriture de Borges est caractérisée par une vision extrêmement poétique, toujours à la limite du réel et du fantastique, associée à une érudition fantaisiste délibérément trompeuse. On y retrouve régulièrement un certain nombre de thèmes tels que les rêves, les labyrinthes, les écrivains imaginaires, les bibliothèques, les miroirs, la philosophie ou la religion.

Il est considéré comme étant l’un des écrivains de langue espagnole les plus importants depuis Miguel de Cervantès – écrivain d’ailleurs mentionné dans l’une de ses nouvelles les plus connues, Pierre Ménard, auteur du Quichotte dans laquelle il raconte la vie et l’œuvre de l’écrivain imaginaire Pierre Ménard avant d’expliquer la Grande Œuvre de celui-ci : la réécriture de Don Quichotte exactement à l’identique.

————————

Jorge Luis Borges is an Argentinian writer born August 24, 1899 in Buenos Aires and died June 14, 1986 in Geneva.

He is mainly renowned for his short stories, in particular the collection Ficciones published in 1944 and gathering 17 short stories which will have a major influence on contemporary literature and more especially on “magical realism”, a Latin American literary movement where magical, supernatural or simply irrational elements arise in a realistic space.

Borges’ writing is characterised by a very poetic vision, always on the edge between reality and fantasy, associated to deliberately misleading fanciful erudition. In his short stories, we regularly find certain themes such as dreams, labyrinths, fictional writers, libraries, mirrors, philosophy or religion.

He is considered one of the most important Spanish-language writer since Miguel de Cervantes – writer he actually extensively mention in one of his most famous short stories, Pierre Ménard, Author of the Quixote in which he narrates the life and work of fictional French writer Pierre Ménard before explaining Ménard’s Grande Oeuvre to rewrite entirely Don Quixote exactly alike.