Culture 19 : Adolfo Bioy Casares

Culture 23: Adolfo Bioy Casares 6924383_120498980997

Adolfo Bioy Casares est un écrivain argentin originaire de Buenos Aires né le 15 septembre 1914 et mort le 8 mars 1999.

En 1932, il rencontre Jorge Luis Borges, un autre écrivain argentin majeur, avec qui il se lie d’amitié jusqu’à sa mort et qui donnera lieu à une importante collaboration littéraire.

Son œuvre principale, L’Invention de Morel, parait en 1940. Elle reprend certains éléments de L’Ile du Docteur Moreau de H. G. Wells et est considérée comme un classique de la littérature fantastique. Dans ce court roman le narrateur, fuyant la justice, trouve refuge sur une ile visiblement déserte mais sur laquelle il découvre des habitants avec lesquels aucune interaction n’est apparemment possible. Peu-à-peu, il réalise que ce qu’il voit n’est en fait qu’un enregistrement réalisé grâce à une machine spéciale créé par Morel qui permets l’enregistrement non seulement des images en 3 dimensions, mais également des voix et des odeurs, rendant l’enregistrement tournant en boucle totalement indifférenciable de la réalité.

Il est considéré comme étant l’un des auteurs phares du « réalisme magique », courant littéraire principalement latino-américain où des éléments magiques, surnaturels ou simplement irrationnels surgissent dans un cadre réaliste.

En 1990, il reçoit le Prix Cervantès, la plus haute distinction des Lettres en langue espagnole.

——————

Culture 23: Adolfo Bioy Casares6924383_120498980997

Adolfo Bioy Casares is an Argentinian writer from Buenos Aires born September 15, 1914 and died March 8, 1999.

In 1932, he meets Jorge Luis Borges, another famous Argentinian writer, who became a lifelong friend and literary collaborator.

His most famous work, The Invention of Morel, was published in 1940. It partly takes back some elements of H. G. Wells’ The Island of Doctor Moreau and is considered a classic of fantasy literature. In this short novel, the narrator, trying to escape justice, finds shelter on an apparently desert island but which appears to host inhabitants with whom no interaction is apparently possible. Slowly, he realises that everything is just a recording done by a specific machine created by Morel which is able to record not only 3 dimensional images, but also voices and scents, making it all indistinguishable from reality.

He is considered one of the major authors of “magical realism”, a Latin American literary movement where magical, supernatural or simply irrational elements arise in a realistic space.

In 1990, he is awarded the Miguel de Cervantes Prize, the highest distinction for Spanish-language writers.

Culture 12: Sauce Chimichurri

Culture 12: Sauce Chimichurri

IMG_3644

La sauce Chimichurri est une sauce d’origine Argentine. Les argentins la mange avec les Asados (article)

Recette:

  • 120 ml d’huile d’olive vierge
  • 100 ml de vinaigre de Xérès
  • Jus d’un citron vert
  • 1/2 poivron vert
  • 1 piment vert ou rouge
  • 8 gousses d’ail, pressées
  • 1 tomate
  • 3 échalotes
  • 1/2 bouquet de persil frais
  • 1/2 bouquet de coriandre fraîche
  • 4 feuilles d’estragon
  • 15 g d’origan
  • 5 g de thym
  • 2 pincées de piment de Cayenne en poudre
  • Fleur de sel

Il est préférable de préparer la sauce en avance afin de laisser les saveurs s’exprimer.

Couper tous les ingrédients (hors huile d’olive) finement, les passer au mixeur (laisser des morceaux), ajouter ensuite l’huile d’olive et mélanger manuellement.

Bonne dégustation !

——————————–

Culture 12 : Chimichurri Sauce

The Chimichurri Sauce is from Argentine, they eat it with Asados (article)

Recipe:

  • 120ml of olive oil
  • 100ml of Xeres vinegar
  • 1 lemon juice
  • ½ green pepper
  • 1 red chili
  • 8 garlic cloves
  • 1 tomato
  • 1 shallot
  • ½ a bouquet of fresh parsley
  • ½ bouquet of fresh coriander
  • 4 leaves of tarragon
  • 15g of oregano
  • 5g of thyme
  • 2 pinches of Cayenne pepper
  • Salt

Its better to prepare the sauce in advance in order to let the flavor express themselves.

Cut finely all the ingredients (excluding the olive oil), pass them through food processor (leave some chunks) then add the olive oil and mix manually.

Enjoy!

Culture 10 : Asado

Culture 10 : Asados

Asado-estaca-Ros_035

Un asado (grillade ou rôtissage) est une technique culinaire pour cuire un aliment cru, principalement de la viande (L’Argentine est connue pour son excellente viande). Le processus de cuisson consiste à l’exposer au feu ou à de l’air chaud.

La méthode la plus fréquente pour préparer un asado est la cuisson au gril, où l’on fait cuire les viandes horizontalement. Cependant, il est aussi possible de faire un asado en croix ou « al asador », c’est-à-dire de disposer les viandes verticalement sur les braises, en les soutenant par une armature qui prend souvent la forme d’une croix.

L’asado est un procédé extrêmement ancien, utilisé dans tous les pays du monde où il existe de la matière première adéquate.

L’asado est aussi considéré comme un acte social. Il peut être considéré comme un des plats national d’Argentine, sa préparation est presque un rituelle et est très différente d’un barbecue.

Les personnes spécialisées dans l’art de cuisiner un asado s’appelle des Asadores. Leur role est de vérifier que la viande ne cuit pas trop vite (En général la viande doit être bien cuite ou à point.)

 

—————————————-

Culture 10 : Asados

Asado-estaca-Ros_035

An asado (grilled, roasting) is a culinary technique of cooking raw aliments, mainly meat 11(Argentina is well known for its excellent meat) The cooking process includes of exposing the raw food to fire or hot air.

The most common method to prepare an asado is grilling meaning cooking horizontally. But it’s also possible to make a cross asado “al asador” meaning cooking the food vertically and the structure is usually a cross.

The asado is a very ancient process, used all over the world where the raw material is available.

The asado is also a social act. It could be considered as the national meal of Argentina, its preparation is very ritual and is very different from a barbecue.

They are people specialized in the art of cooking asado, they are called Asadores. Their role is to make sure the meat doesn’t cook too fast. (in general the meat is well cooked)

Culture 6: Maté

Culture 6 : Maté

Mate

Le Maté est une boisson traditionnelle sud américaine issue de la culture des Amérindiens Guaranis. On obtient cette boisson en infusant des feuilles de yerba mate. Cette boisson a un gout fort et amer. Le mate est une des boissons les plus bu au monde avec le café et le thé. Il contient aussi de la caféine. Le maté est reconnu être bon pour la réactivité et les capacités de concentration. Antioxydant, le maté réduit également la présence de cellulite et masque les rides

Les instruments utilisés pour la préparation du maté sont:

  • La calebasse (pot)
  • La bombilla (sorte de paille métallique)

Il n’est pas rare de voir des gens boire du mate dans les rues.

 

Qui sait, on s’y mettra peut être aussi !!!

———————–

Culture 6 : Mate

Mate is a traditional hot drink in South America coming from the Amerindian Guarani culture. You can obtain mate by infusing yerba mate leaves. This hot drink has a strong and bitter taste. Mate is one of most drank drinks in the world after tea and coffee. It contains caffeine. It is recognized for being good for reactivity and helping concentration. Full of antioxidant it is known to help with cellulitis and wrinkles.

Instruments used to prepare mate are:

  • The calebasse (pot)
  • The bombilla (type of metallic straw)

It is not rare to see people drinking mate in the streets.

 

Who knows, we might start drinking ourselves!!!

Culture n°1: Cachi

Article Culture n°1:

IMG_6140

Cachi une ville hors du temps:

Le nom de Cachi vient de l’étymologie Cacan et signifie la kak (pierre) chi (silence) soit, la pierre silencieuse. 
La ville de Cachi se situe au nord ouest de l’Argentine dans la région de Salta à 2280 m d’altitude a coté de la rivière Calchaqui dans le cadre montagneux du Nevado de Cachi qui culmine a 6320 mètres d’altitude. De part sa situation Cachi a un air très pur et presque toujours du ciel bleu.
Une grande partie de la ville est de style colonial, avec des maisons blanches faites d’argile sur une base de pierre, avec des toits de paille et dont les fenêtres sont ornées de grilles en fer forgé.
Ce village est apprécié des touristes pour son calme, son église néogothique du XVI siècle, la place du village verdoyante, pour les balades et l’alpinisme. 

Ou se loger : El Cortijo, un hôtel reposant, accueillant et une équipe très sympa, l’hôtel offre aussi une cuisine gastronomique des Andes. Je recommande vivement pour y avoir été.  http://www.elcortijohotel.com

——————————–

Cachi, a city out of time:
The name Cachi comes from the ethymology Cacan. It means kak (stone) chi (silence), Silent stone which is very much like Cachi.
The city is located in the north west of Argentina in the region of Cachi at 2280m of altitude next to the river Calchaqui in the mountains surrounding the Nevado de Cachi which is 6320m of altitude. From it’s situation the air is very pure and the sky almost always blue.
A big part of the city is in a colonial style, with the white houses made of clay on a base of stone, with roofs made of straw and the windows and the railings made of wrought iron.
The village is loved by tourists because of the calm, its neogothic church from the XVI century, the village made square with all the plants and for the walks and the alpinism.

Where to stay: El Cortijo, a very peaceful, welcoming hotel with an amazing team that also offers gastronomic food from the Andes. I highly recommend this hotel I was able to try myself. http://www.elcortijohotel.com